10/04/2007

Ambiguité

Parce que je suis homosexuelle et boulimique, le rapport que j'entretiens avec le corps féminin est assez ambigu.
Quand je marche dans la rue ou prends le bus, il m'arrive de regarder de jolies jeunes filles de la tête aux pieds en insistant sur les cuisses et là 2 pensées antagonistes s'entrechoquent :
Elle est vraiment très jolie, minces, pas grandes, elle a de beaux cheveux. Enfin, bref, je réfléchis comme un homme. Non, j'ai même carrément l'impression d'être un homme. Dans ces moments là j'en suis un.

 Deux secondes après je redeviens une femme. Et je me mets à envier la finesse de ses cuisses, de ses bras, de ses hanches.
 Après j'ai perdu de vue cette jeune femme, je redescends sur terre. 
 Et là je me rends compte que je suis bel et bien du sexe féminin, que je suis homosexuelle, que je pourrais ne pas avoir d'enfants et donc que par conséquent ma graisse ne sert à rien alors je ferais bien de m'en débarrasser et en plus ça masculaniserait mon corps. En même temps, je sais très bien que si je perds trop de poids mes règles s'arrêteront et même si les règles c'est féminin je n'ai pas envie qu'elles disparaissent. Ca n'a pas de sens....

23:05 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

:/ jm pa tro savoir ktu va pe etre te fair vomir a la rentré -_-
....
Bizx

Écrit par : PtiteTristania | 11/04/2007

Les commentaires sont fermés.