01/05/2007

Je croyais que ça passerait tout seul...

J'ai faim, si faim et en même temps j'ai tellement envie de manger. Hier je suis descendue en ville, et même si j'ai fumé, je n'ai pas pu m'empêcher de m'acheter qqchose à criser. Je me suis pris 500gr de riz au lait, j'avais une envie de yaourt. Mais c'était pas assez, alors j'ai bu un litre de lait chocolaté. Ca m'avait comblé le vide qui me prenait le ventre. Je n'ai pas vomi, j'aime pas vomir chez moi, même si je suis seule j'ai toujours peur qu'un jour je n'entende pas mes parents rentrer et qu'ils me prennent en flag. Ils n'en savent rien, ils n'en sauront jamais rien. Ils ont déjà assez souffert quand j'étais dépressive il y a 2/3 ans. Et puis j'ai pas envie d'aller voir un psy. En fait je ne sais même pas pourquoi je ne veux pas m'en sortir. Dès que je vomis pas je souffre, quand je vomis une crise ça me fait rien après tout. Je me soignerais seulement si un jour je fais un malaise, ou que j'ai un ulcère.

Je me trouve conne j'aurais dû me soigner quand je suivais une psychothérapie pour ma dépression. En ce temps je ne pensais même pas que c'était de la boulimie. Je pensais que ça allait s'arrêter dès que je serais guérie de la dépression. Mais, non, je me suis fourée le doigts dans l'oeil, et ce qui était un symptôme est devenu un syndrôme.

 

DEPRESSION_by_optiknerve_gr

 

11:26 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Je comprend tellement ce que tu dis! Moi je vois une psychologue mais je ne veux pas me sortir de l'anorexie...je suis dépressive et ça, j'aimerais bien le changer, mais je suis bien avec mon TCA. J'ai honte de le dire, je me trouve conne aussi. Surtout que le psy coûte cher et que j'ai l'impression que je fais tout pour rester dans la maladie. Mais je ne ma cache pas qu'elle est la`pour quelque chose et que je ne chasserai jamais mes démons si je continue en plus à m'obstiner à vivre avec l'anorexie...mais c'est ma vie maintenant...Je suis de tout coeur avec toi
Courage ma belle! -XXX-

Écrit par : Petitpois | 01/05/2007

Je comprends ce que tu dis mais à 100 % mais ne connais-tu pas le fameux proverbe qui dit qu'il faut réagir quand il est encore temps ? Tu ne vas pas attendre de te retrouver à l'hosto pour t'en sortir ? Ce serait trop bête de te gacher à ce point !
Courage pour la suite ! Un jour tu seras loin de tout ça !!!
Gros bisous ***

Écrit par : Petite demoiselle | 01/05/2007

ça m'a fait plaisir de ravoir un coucou de toi ^^
Garde courage surtout.
Je comprend que tu veuilles pas en parler à tes parents, mais tu pourrais pas consulter quand meme sans qu'ils n'en sachent rien? Je sais que c pas facile quand on est mineure...
Mais à long terme tu risques de le voir (et je suis sure que c déjà le cas) les effets des vomissements.
Gros bisous

Écrit par : Malory | 01/05/2007

Je viens de lire ton blog en entier. Je parcours pas mal de blogs en ce moment et ce qui m'a surpris au debut quand j'ai decouvert ces personnes unes a unes , c est que toutes n'aimaient pas se faire vomir et culpabilisaient quand elles le faisaient. J ai été boulimique , je le suis toujours , ca arrive par crise (et par periodes c est bizarre) , mais je ne me fais plus vomir. Non pas que je sois contre , mais comme toi avec le sang , moi je me suis fait flipper avec les crises de vomissage : j ai commencé par ressentir des douleurs au niveau du coeur et j'ai appris que ces douleurs etaient des alertes et que mon coeur pouvait lacher d'un moment à l'autre . Vrai , faux ? En tout cas ca m'a calmé.
Et comme j'etais habituée a beaucoup manger j'ai enormement grossi , je suis passée de 51 à 64 kilos.
Tu es la premiere que je lis a penser comme moi je pensais lors de mes crises. J aimais vomir , non pas que j'aimais l'acte en lui meme ,mais j'etais contente d'avoir bien vomi, d'avoir rejeté toute la nourriture de mon corps.
Et maintenant que je fais un régime pour retourner au poids que je faisais avant (mais sans vomir ) , j'ai beaucoup de mal parce que je me dis que c'etait quand meme bien pratique de manger ce que je voulais et de le rendre ensuite.Et si je ne le fais plus c est uniquement parce que je suis une grosse froussarde...j ai réessayais ..un peu...ca ne venait pas, enfin mal (pourtant avant j'arrivais vraiment bien) ...et toujours cette douleur au coeur....j ai abandonné.
Assez parlé de moi , je t'embrasse et viendrai te voir regulierement.
Bisous

Écrit par : léa | 04/05/2007

Les commentaires sont fermés.