04/05/2007

Le calme après la tempête

Les crises sont passées et bel et bien digérées autant physiquement que mentalement. Et  la restriction revient d'elle même de façon automatique. C'est un réflexe de ne manger qu'une pomme et un yaourt le matin, ne manger que des légumes et 2 yaourts à midi. Je ne réflechis même plus. Moins je pense à la bouffe, mieux c'est pour moi, de toute façon. Au moins, je dors mieux, quoique je n'ai plus aucune envie d'aller au bahut ces temps-ci. J'ai en moyenne 7 heures de cours par jour, et une fois revenue chez moi je dois encore bosser pour mon bac. Enfin 7 heures c'est éxagéré, car le temps qu'on s'installe et avec des profs aussi lents, j'ai l'impresion de perdre mon temps pour avoir en tout que 3 heures de cours. Ca me démoralise, j'angoisse à moitié dès que je pense à mes révisions, je sais que je ne suis pas une matheuse et que pour les matières scientifiques je vais devoir bosser beaucoup avec, au bout peu de résultats. Heureux, qu'il ne faut que 10 de moyenne pour décrocher le diplôme, car voyez-vous je ne vise pas la mention. Je sais très bien que je ne l'aurais pas. Pour conclure, je suis complétement obnibulée par le bac, et le seul truc qui m'angoisse moins c'est de réviser. Il n'y a que mes révisions perso qui me motivent, rien d'autre, le reste du temps je me traîne en cours !

12:27 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.