30/05/2007

I'm fed up

Souvent, je regarde mon visage dans la glace, et je me dis que je suis moche et que si j'étais un gars avec le même visage je serais beau. Non, jamais, je ne changerais de sexe, même si j'aurai voulu être un homme. Mais,  je sais que ma motivation profonde pour perdre du poids est de vouloir masculaniser mon corps. Je veux voir disparaître mes hanches et mes seins qui sont les symboles même de la féminité.
Tout le monde pense qu'en le disant, j'assume le fait d'être homo, mais c'est faux. Passer des heures sur mon stepper en espérant que mes muscles se dessineront et admirer les hanches étroites d'un garçon en espérant avoir les mêmes il y a qqchose qui ne tourne pas rond. J'envie tellement les hommes, ils ont toutes les filles, ils ont un choix plus grand que moi qui suis lesbienne. Ca me plaît pas d'être homo, je trouve ça naze, j'ose même plus regarder une fille, j'ai déjà 18 piges et ne suis sortie avec personne. J'ai aimé 2 filles, je me suis fait jetée par ces 2 filles. Je me sens mal dans cette société en tant qu'homo. On en parle avec un certain tabou, une certaine retenue dans le ton de la voix, ou on étale tous les clichés.
J'ai l'impression que mon cerveau est scindée en 2 parties égales : une part masculine et une part féminine. Parfois je m'habille en fille, des fois en gars. Il n'y a pas que ça en exemple, il y en a plein d'autres.
De toute façon, mes seins et mon utérus ne me serviront jamais, alors ma graisse et mes règles peuvent bien disparaitre....

J'en ai marre....

21:44 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/05/2007

Révisions

Coucou tout le monde,

Ces révisions au bahut, une vraie connerie, ça sert à rien, mais bon je suis bien obligée d'y assister, heuresement qu'on a rien cet après-midi.
Sinon, aujourd'hui, cool et pèpère, enfin pas dans les révisions mais dans la bouffe. Je me prends pas trop la tête pour manger, un peu de féculents, des légumes et un yaourt et puis c'est tout. Je compte même plus les calories alors tant mieux.
Ca fait un moment déjà que j'ai mis en déco les deux mannequins, sur les côtés, c'est mon mannequin virtuel, au niveau de la corpulence je ressemble à ça. Je suis normale, mais moi en fait je me trouve grosse. Sale dysmomorphobie (je crois que ça s'écrit comme ça, non ?), causée par ma boulimie !
Il y a aussi un truc que j'aime pas personnelement, c'est de mettre des photos de mannequins en guise de thinspiration. Moi, ça ne me motive pas du tout, ma seule motivation, c'est de voir mon poids baisser, et non pas d'observer des mannequins au corps parfaits. Ou bien est-ce parce que je suis homo et je les regarderais plus avec concupiscience...
Enfin, bref je retourne bosser sur la France après 1945 !

14:48 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28/05/2007

 

J'ai décidé de changer de design parce que je trouvais l'autre trop sombre, et je ne me sens pas d'humeur si noire ces temps ci.
Pourtant après 11 jours sans crise, ce matin j'en fais une. 100 grammes de gâteaux, 2 pommes, 2 yaourts, 2 chocolats chauds. Peut-être que je n'aurais pas dû boire de l'eau salée, en guise de laxatif, pourtant ça marche bien, mais le goût est infect et ça m'a peut-être ouvert l'appétit. En tout cas ça m'a donné soif et de toute façon, je n'avais pas le choix je n'ai plus de laxatif et j'avais mal au ventre et vu qu'on est un jour férié je ne peux pas m'en acheter.
Donc pour revenir à ma crise, comme j'étais chez moi et pas du tout seule je n'ai pas pû me vider. Et comme tout est fermé en ville je n'ai aucune excuse pour sortir chez moi par ce temps venteux et en pleine période de révisions du bac et aller me purger qque part en ville.
Demain, je reprends le régime, les médocs, les clopes. Je veux tenir minimum 12 jours sans crise et perdre un kg d'ici la fin de la semaine. Je suis motivée, je peux le faire !

14:09 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

26/05/2007

Médoc

Maintenant, ça fait 10 jours que je n'ai pas vomi, ni crisé. J'ai même perdu presque un kilo et j'en suis contente.

Mouais, mais bon, on va dire que ce kilo je l'ai perdu en buvant du café, fumant des clopes et détournant un médicament. Parce que il y a 2 semaines j'ai dû prendre un médoc et je me suis rendu compte qu'il me coupait la faim. Je sais que c'est pas bien, au moins c'est en vente libre et ça coute pas cher. J'ai toujours été tentée par les produits amaigrissants qu'on voit à la TV, mais quand on voit que ça coûte 20€, on se dit que finalement on ne l'achétera pas parce que si il marche pas on sera très déçue !
Vous inquiètez pas trop je mange comme même, ces jours derniers à la cantine je mangeais la moitié du plat principal et un yaourt. Bon, c'est vrai que parfois je saute le goûter ou le petit dèj mais ça va pas plus loin que ça. Ce médoc me coupe la faim et réduit de 50% mon envie de manger. C'est pour ça que je ne crise plus. Je prends ce médicament depuis mardi, et je compte le prendre encore pour une dizaine de jours. Après, j'arrêterai de le prendre, tout de même je ne tiens pas à en abuser, et je ne le prendrai que lorsque j'aurai envie de criser.

19:49 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/05/2007

 

Ce n'est pas contre vous, mais s'il vous plaît, arrêtez de me dire que vomir c'est mauvais pour la santé. Bien sur que je le sais. J'ai des cals sur les articulations des doigts, la gorge en feux et les commissures des lèvres abimées après m'être vidée. Je ne dois pas qu'avoir ça, mais je ne le ressens pas.
Ca fait comme même 5 jours que je ne me suis pas fait vomir.

Quand je ne mange pas je me sens forte, quand je vomis je me sens forte aussi. Aujourd'hui je me suis sentie encore plus forte parce que j'ai mangé une glace en dessert ce midi et 3 gâteaux dans l'après-midi et ça n'a pas dérapé !
La force est dans l'équilibre et non pas dans l'extrême !

19:40 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

17/05/2007

 

Quand je suis tombée potomane, c'est lorsque j'ai pris conscience que j'étais boulimique (non vomisseuse, à cette époque) depuis un an. Et puis parce que j'étais à un poids qui m'était à la limite du supportable. Alors, j'ai décidé de faire un régime pour perdre du poids mais aussi pour 'guérir de la boulimie'.

J'ai commencé ce régime un jour de vacances en avril 2005. Le matin et dans l'après-midi, je mangeais rien, le midi juste une assiette et le soir des légumes avec éventuellement un petit extra et un yaourt. Et quand j'avais faim; je buvais ! En qques jours, j'avais perdu 2 kilos : j'étais enchantée !

Evidemment les crises sont revenues. Moins fortes, parce que grâce à mon régime je me sentais puissante, je savais que je pouvais tout contrôler, que ces crises étaient un vice dont je devais me débarrasser.

Au lycée, les remarques sur ma consommation d'eau fusent. Tout le monde croit que j'ai un problème d'hydratation. Alors je leur dit que je suis au régime. Tout simplement, de toute façon, j'en étais assez fière !

Mon poids ne dégringole pas tellement à cause des crises, il fluctue beaucoup. Aux vacances d'été je n'avais perdu que 4 kg. Je pars en vacances avec mes parents, reprends du pois puis le reperd aussitôt dès le retour de nos vacances.

Puis c'est la rentrée de septembre. Je rentrais en 1ère dans un nouveau lycée, j'étais contente, je me faisais des copines, la formation me plaisait. Et je mangeais à la cantine. Ce fut la révolution. Des légumes et un yaourt à midi. Je mangeais très peu dans la journée et prenait le repas habituel du soir avec mes parents.

Jusqu'au jour où j'ai passé la visite médicale. Le docteur a vu mon poids et m'a demandé si j'avais toujours été menue. Je lui ai répondu que oui. Le soir même, ma mère voit mon poids sur mon carnet de santé, me demande si je m'affame, je lui réponds que non, juste que je fais attention à ce que je mange. Ce soir là on a mangé des crêpes à dîner.

Le lendemain, je me suis levée et me suis pesée. J'étais contente et heureuse. je n'avais jamais été aussi mince et avais un IMC de 17.8.

En ce temps là je mangais 700/800 kcal par jour et buvait 5 litres d'eau. Mais la semaine qui a suivi cette pesée, la boulimie est revenue, puissance 10. Sur les 6 kg perdus j'en ai repris 4. Je les ai jamais reperdu. Car mon régime était devenu une succession de restrictions de plus en plus sévères et de crises sans prendre ni perdre de poids.

Aujourd'hui ça va mieux, j'ai cessé de m'affamer, par contre je vomis beaucoup plus. Mais je crois que je préfère ça, même si je regrette beaucoup la force que j'ai eu pendant ces 6 mois de résister à la faim.

 

21:25 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

15/05/2007

 

Manger peu me fatigue, vomir me fatigue. Manger normalement m'est impossible. Je me réveille chaquie matin avec une boule dans le ventre à cause du stress du bac qui m'empêche de manger, alors je me force à manger au moins un yaourt. et puis le midi je n'ai pas faim, la cantine me dégoûte tellement. Alors je n'ai faim qu'à 16h00 et mange 2 pommes.

A part aujourd'hui, je me suis sentie si vide que j'ai crisé. Et je m'en veux de ne m'avoir pas acheté une 2nde bouteille d'eau. J'ai pas bu assez, je ne me suis pas assez vidée. J' ai gerbé tout mon repas du midi, j'ai l'impression d'avoir les commissures des lèvres brûlées.

Et le soir je rentre chez moi et je n'ai même pas le courage de réviser pour le bac. Pourtant il faut que je m'y mette, le soir, mais c'est dur. Heuresement qu'on enchaîne les ponts dans mon lycée même si il nous les font rattraper sur le mercredi après-midi. Encore demain et après j'ai un week-end de 4 jours.

 

Sinon, j'ai remarqué qqchose d'assez bizarre chez moi : il y a un an je buvais 4/5 litres d'eau par jour. Ouiais, c'est énorme, j'étais potomane c'est à dire que j'avais un besoin de me remplir d'eau. Un peu comme une boulimie d'eau. En fait c'est en buvant énormément d'eau que j'ai réussi à perdre du poids car je me remplissais tellement que je n'avais plus faim. Et puis j'avais gardé cette habitude mais depuis elle est partie toute seule. Ca fait maintennt peut-être bien depuis fin 2006 que je me force pour boire un litre d'eau par jour. Le matin, je buvais 3 à 5 cafés ou thés maintenant tout juste un. Et dans la journée, je ne bois même pas ma bouteille de 0.5 L entièrement. Fautvraiment que je me force à boire !

 

13:29 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |