11/06/2007

The end

J'ai décidé que j'arrêtais ce blog. Oui, déjà, mais bon j'en ai un autre depuis pas mal de temps sur lequel j'arrive plus à me lâcher. Pour ceux et celles que ça interesse il y a le lien à droite.
En ce moment, mon état est stable, je mange mieux. Mais je fais de + en + de sport, surtout que je suis quasiment en vacances puisque je passe mon oral mercredi et que les épreuves écrites du bac étaient pour moi jeudi et vendredi !

15:00 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/06/2007

Prise de tête

"Prise de tête" suffit à résumer ma boulimie. Prenons comme exemple aujourd'hui : je n'ai ni fait de crises, ni de régime extrême. Pourtant la bouffe et mon poids occupent mon esprit une bonne partie de la journée. Rien qu'au lever, je commence par me tâter et monter sur la balance. Par chance, mon poids a légérement dimnué, mais je refuse de crier victoire, une crise pourrait arriver à n'importe quel moment. Puis, je vais prendre mon petit dèj et vient la question cruciale : "Que vais-je manger ? Un yaourt, ok, mais la pomme ?" Finalement je la mange mais quelle prise de tête juste pour une pomme. Ca n'a pas de sens, c'est stupide même !
Puis la matinée au lycée se passe tranquille, je mâche sans arrêt un chewing-gum car ça me donne l'impression de manger et trompe ma faim.
Puis la cantine à midi : le plat principal dont je ne mangerai que la moitié et un yaourt. Parfois, je prends que les légumes avec 2 yaourts et une pomme, ça dépend des jours voire des semaines. Je ne peux pas planifier d'avance en me disant que je dois manger que ça et ça. On a 20 minutes de queue à la cantine alors pendant ce temps, j'essaie de voir ce que je vais manger, en fonction de ce que je vais arriver à manger sans aller me faire vomir après ! Oui, parce que parfois c'est l'assiette de frites noyée de ketchup et un yaourt au chocolat, puis direction les WC. Parfois, je passe des heures entières, à essayer de planifier et d'organiser mes repas du midi à la cantine du lycée. "Demain, je mangerai à ma faim, ou demain je mange peu, ou demain je vomis". Je me dis toujours une de ces 3 propositions mais les 2 premières je ne les respecte quasiment jamais.
La bouffe est pour moi un dilemne, je veux perdre du poids, bcp de poids, mais j'ai faim et je dois manger pour vivre et quand j'ai trop faim ou je suis trop vide je me jète sur la nourriture.
Je ne prends pas de poids parce que en fait je sais tout contrôler. Je sais que pour une crise non vomie, il faudra se restreindre bcp pendant qques jours, si elle est bien vomie je ne prendrais pas de poids. Et puis il y a l'exercice physique intense, dans le seul but de brûler des calories. Je connais les calories de tout les aliments que je mange, je connais tout les régimes par coeur. Atkins, Montignac, diète protéinée : ça n'a aucun secret pour moi même si je n'en suis aucun de cela car pour moi ils sont trop caloriques ! J'adore aussi faire les courses voir toute cette bouffe autour de moi et la manger des yeux. Il y a des jours où j'aime ressentir la faim et d'autres où je hais ça.
La nuit je fais des cauchemars où je me vois dans un supermarché en train d'acheter de la bouffe pour criser.
Les gens disent souvent j'ai faim, moi j'ai cessé de me plaindre depuis belle lurette sur ce point. Moi, j'ai faim quand les gens n'ont pas faim, et vice versa. Je pourais ne prendre qu'un ou deux repas maximum dans la journée. Pour moi se serait facile. Je trouve ça dingue de voir tous ces gens manger à leur faim et sans avoir l'air de se préoccuper du contenu calorifique de leurs assiettes. Ca me dépasse totalement, car en fait je ne sais même plus manger.

22:04 Écrit par Nervosa dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |